• Coucou du haïku : Atmosphère délétère

    Atmosphère, atmosphère nous dit Lénaïg, oui, mais délétère l'atmosphère !

    Le Barde le disait

    Au-delà du Danemark

    Le poison s'étend

    Coucou du haïku : Atmosphère délétère

    Pic de pollution

    Revenez amis chevaux

    Pour nous transporter

    Coucou du haïku : Atmosphère délétère

    Tyrans, dictateurs

    De partout ils se lèvent

    Pleure la liberté

    Coucou du haïku : Atmosphère délétère


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Janvier à 01:09

    Amis chevaux, les gens aiment ceux qu'ils ont sous le capot, revenir en arrière... crotte zut, impossible, bon allez la roulotte en vacances alors yes Merci Martine...

      • Vendredi 27 Janvier à 10:58

        Dans les grandes villes, les gens n'iraient sûrement pas moins vite avec des voitures à chevaux

    2
    Vendredi 27 Janvier à 13:34

    Vivre au monde

    sans laisser pleurer la liberté

    jouons notre rôle

      • Vendredi 27 Janvier à 16:46

        C'est de plus en plus difficile de la faire vivre cette pauvre liberté

    3
    Vendredi 27 Janvier à 16:55

    Liberté? mais très bientôt il faudra un dictionnaire pour savoir ce que ce mot signifie !

      • Vendredi 27 Janvier à 17:07

        Heureusement qu'Eluard n'est plus là pour voir ça !

    4
    Vendredi 27 Janvier à 17:00

    Je me souviens du marchand de bière,  sa carriole et ses chevaux

    et le brave livreur qui ramassait le crottin sur le pavé balayette à la main.

      • Vendredi 27 Janvier à 17:08

        Et en plus c'était bon pour les cultures !

    5
    Samedi 28 Janvier à 15:37

    Oh, excellent, Martine, tout comme j'aurais aimé les avoir écrits ! Bravo et merci beaucoup, bisous !

    kiss

      • Samedi 28 Janvier à 15:52

        J'ai préféré ne pas me focaliser sur Trump

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :