• Fallait lui acheter ses allumettes

    J'ai découvert il y a peu un défi amusant sur la toile : l'Agenda Ironique (pour en savoir plus c'est ici). J'en ai profité pour "tailler un costard" à ces fichus contes que je déteste, que je hais, que j'exècre, j'ai nommé "La petit fille aux allumettes" et "le vilain petit canard" !

    Noël était là. La fillette affamée et transie errait dans les rues cherchant à vendre des allumettes. Bien sûr personne n'était intéressé. Et les gens passaient indifférents à sa souffrance. 

    Elle croisa un drôle de canard gris tout effrangé qui, comme elle, était persécuté par tous.

    Qu'à cela ne tienne, prolétaires de toutes races unissons-nous !

    A la lueur d'une allumette que la fillette frotta, le canard se faufila dans une maison. Bientôt il en ressortit tenant dans son bec une belle assiette avec du gâteau qu'ils se partagèrent.

    Plus loin, crac, une autre allumette permit aux deux complices de se faufiler dans une autre demeure cossue et de s'emparer d'un manteau douillet pour elle et d'une écharpe pour lui.

    Encore quelques pas et une autre allumette et hop, un cadeau pour chacun d'eux.

    Enfin, ils arrivèrent devant la maison du plus gros notable du bourg, celui-là même qui prenait plaisir à martyriser la fillette et à voler dans les plumes du pauvre canard.

    Ils se regardèrent, l'enfant craqua une dernière allumette, la glissa allumée dans la boîte et jeta le tout sur le magnifique sapin qui ornait le grand hall.http://raphaelpezet.free.fr/Granraf/BoiteAllumettesImage1.jpg

    Celui-ci s'enflamma, mettant le feu à l'ensemble de la bâtisse.

    La fillette et le canard regardèrent avec plaisir ce feu de joie qui leur réchauffait le corps et le coeur.  

    Il faut bien que ce soit Noël pour tous.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Août 2015 à 00:29

    hé bien c'est du joli !  on commence par brûler la demeure des notables et on finit en volant des boules de gommes...

    Joyeux Noël d'aout (les plus rares et les plus chauds) au canard et à la petite fille

     

    2
    Mardi 11 Août 2015 à 07:16

    Et comme cette demeure était celle des trois petits cochons, ils se régalèrent, avec le loup, venu à la rescousse, d'un méchoui géant, à la soupe de citrouille.

    3
    Mardi 11 Août 2015 à 08:47
    jobougon

    Court mais fort, très fort !!!
    Le conte est notable, je lui donne 40/20.
    Vite j'édite ça dans la seconde sur l'article et dans les tableaux de vote. 
    Respects, Martine 27. Je m'incline.

    4
    Mardi 11 Août 2015 à 14:48
    monesille

    J'ai bizarrement été aussi ému par ce conte que par les originaux  ! yes la fin est un peu trash mais les bons sentiments salés par les larmes ça doit aussi se déguster sur canapés grillés non ?

    Bises

    5
    Mardi 11 Août 2015 à 18:48

    Hi Hi c'est grinçant et politiquement incorrect ! j'aime bien !!! :-) Bisous

    6
    Mardi 11 Août 2015 à 19:10

    Merci à vous toutes

    @ Carnets : Le vol de boules de gomme est effectivement réprimé plus sévèrement, il faut connaître les priorités quand même

    @ Martine : Et il n'y a pas un ou deux ogres pour venir s'amuser aussi un peu avec tout ce petit monde ?

    @ Jobougon : Merci, merci oops

    @ Monesille : Je trouve ma fin beaucoup plus morale que celle d'Andersen (déjà qu'il n'a pas été sympa avec la petite sirène)

    @ Cathycat : Je suis très profondément politiquement incorrecte (je déteste le parler politiquement correct dont on nous gave !)

    7
    Mercredi 12 Août 2015 à 11:15
    monesille

    Tout dépend du nombre d'invités qui ont grillé avec le sapin sarcastic

    8
    Mercredi 12 Août 2015 à 19:16

    Autant que dans une boite d'allumettes ?

    9
    Mo
    Mardi 18 Août 2015 à 21:22
    Mo

    Bonsoir,

     

    J'ai adoré ce texte vengeur digne des plus grands satiristes!

    Mo

    10
    Mercredi 19 Août 2015 à 15:24

    Je n'aime pas quand on s'acharne sur les plus faibles, le moins que je pouvais faire était de leur donner un coup de pouce pour régler leurs problèmes

    11
    Valentyne
    Lundi 24 Août 2015 à 21:29
    Excellent cette histoire de canard qui ne se laisse pas voler dans les plumes et qui s'allie avec la petite fille :-)

    Qui du coup ne meurt pas à la fin
    Que j'ai pu pleurer Avec cette histoire !

    Bonne soirée Martine :-)
    12
    Jeudi 27 Août 2015 à 18:56

    J'ai toujours trouvé cette histoire abominable !

    13
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 07:33

    Coucou Martine,

    Je reviens vers toi... sur ton nouveau blog. Ben oui, je m'étais endormie pendant quelques temps... J'avais supprimé ta bannière dans mon blog car j'avais loupé ta migration :-(  toutes mes excuses. J'en refais une dans les prochains jours et bien sûr l'intégrerai dans ma page consacrée à mes amis blog.

    Pour ce qui est de conte, franchement, moi j'adore. C'est radical mais ça fait du bien comme fin. Moi j'aime bien jouer avec les contes, en mélanger, touiller dans l'histoire pour en faire une nouvelle.

    Chez toi, c'était court, mais il n'en falait pas plus ! très bon :-)

    Bonne fin de semaine et à tout bientôt

    Cécile

      • Jeudi 14 Juillet 2016 à 16:27

        Je t'en prie, j'avais trop de mal avec OB et pas envie de me prendre la tête ! De mon côté je continue à suivre tes aventures littéraires. J'aime bien revoir et corriger certains contes que je trouve parfaitement immoraux, non mais ! money

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :