• La logique de l'amanite Catherine Dousteyssier Khoze

    Pour la deuxième année je me suis inscrite "Matchs de la Rentrée Littéraire de PriceMinister-Rakuten".  Comme les places sont chères, pour être sûre de recevoir un livre, j'ai pioché dans la liste proposée complètement au hasard et il a drôlement bien fait les choses.

    Je suis tombée sur "La logique de l'amanite" de Catherine Dousteyssier Khoze et j'ai adoré. Ce roman est le journal d'un très, très bizarre vieux Monsieur répondant au doux nom de Nikonor. Nikonor, donc, est né d'un père mycologue érudit et corrézien et d'une mère délicieusement britannique. Il a une sœur jumelle Anastasie dont il nous parle abondamment, que nous ne rencontrerons jamais, mais qu'il ne porte pas dans son cœur c'est le moins que l'on puisse dire. D'ailleurs, il s'attend à ce qu'elle vienne le tuer, c'est dire !

    Nikonor est donc un misanthrope de la plus belle eau, mycologue éclairé comme son père, il fait une véritable fixation sur le cèpe mais a horreur de manger des champignons. Il a également un métier qui sort de l'ordinaire, c'est le moins que l'on puisse dire, et qu'il nous révèle au fil des pages. Je ne vous en dirai pas plus.

    En ce qui concerne l'écriture de ce roman, elle est étonnante. CDK (elle m'excusera de condenser son nom) est, comme son héros, franco-britannique et émaille son récit d'expressions anglaises qui mettent du piment dans son texte, c'est très bien écrit avec un petit quelque chose de guindé et de suranné très old england comme son héros. C'est également un roman bourré de références et d'anecdotes tant littéraires, artistiques que mycologiques pleines d'intérêt mais qui nécessite, si vous êtes comme moi une grande curieuse, d'avoir internet à portée de main pour compléter votre éducation (et accessoirement, si l'on est méfiant, pour vérifier que l'auteur ne nous raconte pas des craques). CDK et Nikonor nous régalent notamment d'un questionnaire de Proust qui vaut le détour.

    Bref, ce court roman a été un régal pour moi mais il faut aimer l'humour anglais décalé (accessoirement noir) et le second degré du style "secrets de famille". Il faut aussi savoir prendre son temps pour le poser le temps d'aller surfer sur internet. En fait, je pense même qu'une deuxième lecture ne sera pas inutile pour découvrir tous les secrets de Nikonor.

    La logique de l'amanite  Catherine Dousteyssier KhozeRésumé quatrième de couverture : Nikonor, vieillard quasi centenaire, vient d'arriver dans la propriété de son enfance, le Château de la Charlanne, en Corrèze. Snob invétéré et érudit autodidacte, Nikonor a des opinions arrêtées sur des sujets divers : littérature, fromages, et surtout champignons. Mais c'est une conception bien particulière de la mycologie qui se dessine page après page. D'anecdotes inattendues sur ses champignons préférés (amanites et cèpes) en confidences curieuses à propos de l'histoire de sa famille, le récit prend un tour de plus en plus inquiétant.

    Qui est vraiment Nikonor ? Qu'est-il advenu de ses proches et pourquoi voue-t-il une telle haine à sa soeur Anastasie ? Et qu'est-ce qui se trame au Château de la Charlanne ? Ecrit dans un style à la fois soutenu et familier, La Logique de l'amanite est un premier roman grinçant et truqué à l'humour très noir.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Janvier 2016 à 20:13

    Belle critique ! j'ai reçu le même livre mais je n'arrive pas à décoller dans la lecture. Je suis très ennuyée car je trouve du très bon mais cette histoire reste inaccessible pour moi. Pourtant je trouve l'auteur très douée d'avoir écrit un tel roman tout à fait atypique mais je crois que je vais devoir dire cela en substance dans ma propre critique sauf si j'arrive à m'immerger dans l'histoire...

    Ravie pour toi que tu te sois régalée... Bisous

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 10:20

        C'est amusant de voir comment on peut réagir de manière opposée au même livre. Tu as peut-être du mal a accrocher parce que Nikonor n'est pas un héros sympathique

    2
    Mardi 19 Janvier 2016 à 09:44

    Ah ! merci de cette présentation j'ai noté et m'en vais de ce pas demander au bibliothécaire du village, de me le trouver !

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 10:21

        Ce livre a un côté comédie anglaise noire très plaisant

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :