• Les Zoziaux, Elle et Fernand

    http://i80.servimg.com/u/f80/09/02/08/06/oiseau10.png

    Eh oui, les Zoziaux, toujours en plein catalogage de mes "chers vieux" livres, je suis encore tombée sur un précurseur qui, une fois de plus, nous permet de constater à quel point les bons conseils sont restés lettres mortes et ce depuis quasiment 130 ans. J'ai relevé l'extrait suivant dans wikipédia. En rouge bien sûr mes remarques personnelles et de mauvaise foi !

    Fernand Lataste publie en 1884 une note dans le Bulletin de la Société Nationale d'Acclimatation de France « sur l’alimentation des rapaces nocturnes » où il démontre que la part des rongeurs est nettement plus élevée que celle des mammifères insectivores, faisant ainsi des rapaces nocturnes des animaux utiles. Il conclut par ces mots : « [Cette proportion inattendue] nous montre combien est souvent arbitraire et inexacte la division des animaux en utiles et nuisibles.(en fait de nuisible moi je n'en vois qu'un seul, deux pattes, station debout, pouce opposable, gros cerveau avec pas grand-chose dedans) […] je demande que la peine de mort ne soit prononcée contre les animaux que lorsqu’ils nous sont évidemment et sérieusement nuisibles (Ouais vous savez le coup du PRESUME coupable ! Pas de raison que les animaux n'en profitent pas aussi). Quand, comme il arrive le plus fréquemment, les pièces du procès que nous avons la prétention d’intenter à tous les êtres vivants sont incomplètes ou contradictoires, je demande l’acquittement des accusés. […] l’humanité nous commande la bienveillance envers des frères inférieurs (inférieurs, inférieurs, faut voir !).Nous en détruisons bien assez pour nos besoins, et, aussi, inconsciemment, par le seul fait des modifications que notre civilisation apporte à la surface de la planète ». (Bien vu Fernand !)

    En s'interrogeant sur l’opportunité de diviser les animaux en utiles et en nuisibles, Fernand Lataste développe simultanément un regard critique sur les relations entre l’homme et la nature.

    Quatre ans plus tard, en 1888, Fernand Lataste confirme son opinion : « […] si le classement de toutes les espèces animales qui peuplent la planète en deux groupes, celui des utiles et celui des nuisibles, répond à des intentions louables (bon admettons), il constitue, dans la plupart des cas, une entreprise absolument disproportionnée à nos connaissances actuelles (Je ne lui fais pas dire). Or, dans le doute, il faut surtout s’abstenir de détruire. (Ca ne serait pas le principe de précaution ça ?) Bien assez d’animaux ont déjà disparu ou sont en train de disparaître, soit par le fait direct de l’homme qui tirait profit de leurs dépouilles, soit par suite des modifications apportées par la civilisation à la surface de la planète (pour mémoire écrit en 1888, oui j'insiste !) : à ces causes de destructions, il ne faut ajouter qu’à très bon escient les proscriptions systématiques. […] En outre, il ne faut pas dégrader notre habitation planétaire, qui risque de n’être bientôt plus peuplée que par les espèces domestiques ou parasites (Ben je crois que le but est presque atteint surtout du côté des parasites s'pas). Enfin, les forces vivantes de la nature sont dans un état d’équilibre dont la rupture peut entraîner de redoutables catastrophes. Il y a là un appareil très compliqué, dont les rouages sont à la portée de notre vue et de notre main, mais dont nous ne connaissons pas le jeu, et auquel nous ne devons toucher qu’avec la plus extrême réserve. (Cf Mickey, Fantasia et Paul Dukas) […] Là [en introduisant le lapin en Australie (et si j'ai bien vu en jetant un petit coup d'œil sur internet en 1995 le problème n'était pas encore résolu et ne l'est certainement pas encore)], nous forçons l’espèce, le mal ne sera pas sans remède. Mais si, mal à propos, nous détruisons une espèce, ce sera pour l’éternité ». (Bonjour les apprentis sorciers, je crois que vous avez déjà multiplié un sacré paquet de balais).

    http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRmregAXIQ-wQM3N8OrTTrKDgY5nXbyyhs669AmGNEc6blh8wtaMVQE7NNa5A


  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Mai 2013 à 07:31
    dimi

    Bien vu, et les commentaires sont pertinants, j'y adhère totalement !Un  bon coup de balai pour supprimer les parasites serait nécessaire,mais qui va le donner, d'autres parasites ? 

    Bisous 

    Nicole 

    2
    Vendredi 17 Mai 2013 à 11:25
    fanfan

    C'est impressionnant de voir que déjà à cette époque ,des gens se préoccupaient de l'équilibre  de la planète ! Cela n'a , hélas, rien empêché  et l'Homme continue de jouer à l'apprenti sorcier malgré les catastrophes qui se multiplient  !

    D'accord avec tes apartés!

    3
    Vendredi 17 Mai 2013 à 11:32
    guss

    ça été pondu ce matin ton truc ....!

    4
    Vendredi 17 Mai 2013 à 13:22

    Visionnaire, le gars !

    5
    Vendredi 17 Mai 2013 à 16:02
    Fabymary POPPINS

    y a de quoi faire c'est certain, bises et à partir de ce we je vais passer aussi souvent que possilbe mais des rv toute la semaine et els enfants qui vont arriver... donc pas sûre de me voir autant puis vers mi juin ça ira mieux

    6
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:06
    Martine27

    Peut-être des exterminateurs extra-terrestres avant que nous n'allions flanquer le boxon chez euc !

    7
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:10
    Martine27

    C'est un oeuf de première fraicheur effectivement, que 130 ans !

    8
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:10
    Martine27

    Et il n'était pas le seul. J'avais déjà mis un article sur un autre sacré bonhomme de la même époque

    http://moncarnetamalices.over-blog.com/article-qui-a-bien-pu-ecrire-cela-90038501.html

    http://moncarnetamalices.over-blog.com/article-reponse-90039639.html

    9
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:11
    Martine27

    Il faudrait surtout arrêter de faire tout et n'importe quoi ! Profite bien de tes enfants

    10
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:11
    Martine27

    Ils étaient nombreux les érudits de cette époque à dire la même chose. J'ai mis deux liens sur le com de Fanfan à ce sujet

    11
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:19
    Fabymary POPPINS

    oui et merci mais avant c'est poireauter en attendant DARTY , le chauffagiste qui vient 3 fois en tout, la première pour faire un entretien, la seconde pour changer une pièce c'était prévu et il fallait la commander, mais a pas regardé si il en fallait qu'une d'ou revenir encore semaine prochaine et aussi un RV médical et voilà la semaine à cavaler et oui entre deux les enfants en deux sessions car entre deux iront en angleterre et repartiront vers le 6 juin puis une copine qui vient, bises

    12
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:29
    Martine27

    Ouf, semaine marathon !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :