• Coucou du haïku : Animaux de compagnie

    Thème bien facile, merci Lenaïg.

    Museau frétillant

    Câbles électriques attention

    Dents bien aiguisées

    Coucou du haïku : Animaux de compagnie

    Lapinette lapine naine (enfin une grande naine) qui nous a accompagné pendant 11 ans, la Jeanne Calment des lapins quoi !). Elle vivait en liberté dans la cuisine, tous les câbles ayant été soigneusement planqués, en revanche le papier peint a souffert.

    Reine de la maison

    On ne lui refuse rien

    Tendre présence

    Coucou du haïku : Animaux de compagnie

     Vous connaissez déjà ma beauté bleue, dure, dure la vie !

    Deux pattes fait aux pattes

    C'est moi qui l'ai adopté

    Douceur du foyer

    Coucou du haïku : Animaux de compagnie

    Clumsy le jour de son arrivée chez mon fils. Comme vous voyez le jeune homme a su se trouver une "bonne poire consentante" et prendre ses aises sans le moindre complexe. Son adoption mérite d'être racontée. Mon fils allait à son travail, il a croisé sur la route un tout jeune minou venu quémander une caresse qu'il lui a volontiers accordée. Le lendemain, il pleut, fiston sous son parapluie se baisse à nouveau pour une caresse, le félin pas bête saute directement dans son manteau. Que voulez-vous qu'un deux pattes innocent et sans défense puisse faire, si ce n'est le ramener bêtement chez lui.

    Mon fils a vaillamment résisté quand même (il n'avait qu'un petit appartement d'étudiant), le premier jour il m'a demandé comment faire pour vérifier si le dit matou appartenait à quelqu'un, ensuite il a voulu savoir où il pourrait le placer pour qu'il soit adopté. La première semaine la SPA a été éliminée, la seconde les associations pour chats également (il n'était pas sûr et certain que son protégé allait trouver une bonne famille…), la troisième peut-être allait-il le confier à un copain qui voulait un chat. A la quatrième, il m'a annoncé que j'avais un "petit-fils" poilu qui s'appelait Clumsy. Comme si je n'avais pas senti le coup venir dès le premier jour ? J'ai attendu d'avoir raccroché le téléphone pour rigoler. Bref, ils sont maintenant compagnons de route depuis 6 ans.

    Enregistrer


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Avril à 00:46

    Sourire, nous avons eu un Scoubidou nain, que 7ans de vie commune... quant au chat, eh oui...comment ne pas, merci Martine... bon vendredi, jill

      • Vendredi 28 Avril à 10:26

        7 ans c'est déjà bien, à l'animalerie le vendeur nous avait dit qu'un lapin nain pouvait vivre jusqu'à 10 ans s'il était bien traité, manifestement Lapinette n'a pas eu à se prendre. Quant à mon cher fils, il a été "eu" en beauté, mais Clumsy en vaut la peine c'est une crème de minou.

    2
    Vendredi 28 Avril à 11:36

    Un fils doué pour la diplomatie... <3

      • Vendredi 28 Avril à 16:45

        Ah ça il a su y faire le fripon !

      • Vendredi 28 Avril à 16:56

        De même que Joker. Bientôt de ses nouvelles! <3

    3
    Vendredi 28 Avril à 11:38

    Coucou Martine, enchantée de me trouver sur ta page. Géniaux haïkus, plus histoires vécues, un grand merci pour l'agréable moment passé en compagnie de tes compagnons et celui de ton fils. Ah oui, Lapinette une vraie Jeanne Calment, chez mes parents, Kiki lapine aussi a vécu 9 ans et demi, Lapinou avant petit mâle joli gris et tout fou n'a pas fait long feu, trop casse-cou, à force de sauter partout et de haut, un jour il s'est mal reçu et s'est rompu le cou sur le carreau (choc et chagrin). Ensuite Toto petit mâle aussi avait une déformation (non visible) de la mâchoire qui fait que lui rongeait beaucoup moins le bois, le carton (les fils, dès le début mon père avait paré à ça). Trois petits compagnons, chacun son attachante personnalité. Gros bisous.

      • Vendredi 28 Avril à 16:47

        Ces petites bêtes sont très attachantes même si parfois moins câlines que les chats. Par contre, à notre grand étonnement de néophytes à l'époque nous nous sommes aperçus que les lapins étaient aussi maniaques en terme de propreté que les chats.

    4
    Samedi 29 Avril à 09:13

    Les enfants savent s'y prendre pour ramener des animaux à la maison , j'en parle en connaissance de cause puisque j'ai ramené une jeune chatte à mes parents à peu pres dans les mêmes conditions que ton fils 

    Bon week - end 

    Bises 

      • Samedi 29 Avril à 10:57

        Mon "bébé" quant à lui s'est laissé piéger à 24 ans ! ^^

    5
    Lundi 1er Mai à 11:20

    De chouettes haïkus et une belle histoire que celle du petit chat de ton fils.

    Bisous Martine et bon 1er mai

      • Lundi 1er Mai à 16:02

        Merci ! Une histoire qui démontre bien tout le potentiel "machiavélique" de nos félins !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :