• Coucou du haïku : La rue

     Cette semaine Lénaïg nous entraîne dans la rue. Pour moi, ce sera juste une petite mise au point.

    Titi parisien

    Poulbot image d'Epinal

    Enfants de la rue

     

    Ce livre d'Aristide Bruant, dans lequel il regroupe à la fois des poèmes et des chansons comme Nini Peau de Chien, est illustré par Poulbot, on découvre ce qu'était vraiment la rue pour ces gosses laissés à eux-même à la fin du XIXème siècle, loin, très loin de ces enfants aux belles joues rouges et au grand sourire qui décoraient nos chambres d'enfants.

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Mai à 00:16

    Coucou Martine, ah oui une époque où à la rue on devait en trouver des mômes livrés à eux-mêmes, par bande, tu me refais penser au film la guerre des boutons... merci, jill

      • Vendredi 12 Mai à 11:10

        Et je peux te dire qu'Aristide Bruant ne mâche pas ses mots sur la condition des pauvres gens

    2
    Vendredi 12 Mai à 12:02

    rues des riches

    et rues de pauvres

    deux mondes à part

    dans une même ville

      • Vendredi 12 Mai à 18:52

        C'est exactement ça et ça n'a guère changé !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 13 Mai à 11:57

    Coucou Martine, j'aime beaucoup ta participation qui à la fois tranche sur les autres, toutes passionnantes, vraiment, et qui aussi s'ajoute à notre approche de "la rue" sous tous ses aspects. Ah la la, les poulbots ont bien changé, ils viennent d'ailleurs et c'est pathétique et nous sommes impuissants (moi, en tout cas). Gros bisous.

      • Samedi 13 Mai à 15:37

        Les poulbots ont en effet été détournés de leur véritable identité, je ne sais pas ce qu'en penseraient Aristide et Francisque

    4
    Samedi 20 Mai à 17:07

    Un joli titi parisien.

    Bises Martine et bon WE

      • Dimanche 21 Mai à 12:23

        Et un vrai de vrai !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :